rétractation

rétractation

rétractation [ retraktasjɔ̃ ] n. f.
• 1549; « remaniement, retouche » 1377; lat. retractatio
Action de rétracter, de se rétracter. désaveu, palinodie, reniement; 1. rétracter. Faire une rétractation publique, solennelle. Rétractation d'une erreur, d'une calomnie.
Dr. « Fait de revenir, en vue d'en détruire les effets juridiques, sur un acte qu'on avait volontairement accompli » (Capitant). aussi annulation. Rétractation d'une offre.
⊗ CONTR. Confirmation.

rétractation nom féminin Action de se rétracter, de se dédire : Les rétractations des témoins. Dénomination des voies de recours contre une décision judiciaire qu'on peut adresser à la juridiction qui l'a rendue (opposition, révision et tierce opposition). ● rétractation (synonymes) nom féminin Action de se rétracter , de se dédire
Synonymes :
- désaveu
Contraires :

rétractation
n. f. Action de rétracter (1), de se rétracter; propos, écrit par lequel qqn se rétracte. Syn. désaveu, reniement.

⇒RÉTRACTATION, subst. fém.
[Corresp. à rétracter2] Action de se rétracter, de se dédire, de revenir sur ce qu'on a dit, fait ou écrit; résultat de cette action. Synon. désaveu. Rétractation formelle, publique; amener qqn à une rétractation; faire sa rétractation; être prêt à toutes les rétractations. Viennent alors les compliments doucereusement hypocrites, les interrogations qui sont des traquenards, les affirmations où, si vous le suivez, tout à coup, il vous arrête par un: « Ah! mon bon ami, je ne vais pas aussi loin que vous! » suivi à peu près d'une rétractation de ce qu'il a avancé. Enfin cet art de parler sans rien dire, que l'homme de Médan possède comme pas un (GONCOURT, Journal, 1893, p. 443).
DR. ,,Fait de revenir, en vue de détruire les effets juridiques, sur un acte qu'on avait volontairement accompli`` (CAP. 1936).
Rem. Empl. parfois comme synon. de rétraction (v. ce mot A): Les désavantages [du système tubulaire] sont: (...) rétractation, jusqu'ici impossible à éviter, des peaux, si nombreuses, employées dans les appareils (SCHMITT, SIMON, GUÉDON, Nouv. manuel organiste, 1905, p. 153).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. I. Ca 1377 « remaniement, retouche » (Songe du Vergier, éd. M. Schnerb-Lièvre, t. 1, p. 115: saint Augustin fist un livre de Retractacion). II. 1549 « action de rétracter, de se rétracter » (EST.). I empr. au lat. retractatio « remaniement, retouche, correction » (Retractationes, titre d'un ouvrage de Saint Augustin, dans lequel il reprend pour les expliquer mieux les opinions contenues dans ses ouvrages antérieurs); dér. de retractare (rétracter2). II dér. de rétracter2; suff. -(a)tion. Fréq. abs. littér.:56.

rétractation [ʀetʀaktɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1247; lat. retractatio.
Action de rétracter, de se rétracter. Abandon, désaveu, palinodie, reniement, réparation (d'honneur). || Rétractation publique, solennelle. || Rétractation d'une erreur, d'une calomnie.
Spécialt. Abjuration de ses croyances religieuses.
Dr. « Fait de revenir, en vue d'en détruire les effets juridiques, sur un acte qu'on avait volontairement accompli » (Capitant). Annulation. || Rétractation d'une offre, d'une renonciation à succession…Les Rétractations, ouvrage de saint Augustin (dans lequel il reprend ses œuvres précédentes pour en faire la critique).
0 Des évêques entendent encore obtenir, de ces malheureux ci-devant constitutionnels, des rétractations humiliantes (…)
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Le Consulat, XVI.
CONTR. Affirmation, aveu, confirmation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • RÉTRACTATION — NÉCESSAIRE D UN DES AUTEURS DES QUESTIONS SUR L ENCYCLOPÉDIE.     Ma première rétractation est sur les ciseaux avec lesquels j avais coupé plusieurs têtes de colimaçons. Toutes leurs têtes revinrent en 1772; mais celles que je coupai en 1773 ne… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • retractation — Retractation. s. f. v. Action par laquelle on se retracte, desadveu d une proposition qu on avoit avancée. Retractation publique, volontaire, forcée. il a fait plusieurs retractations …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Retractation — Re trac*ta tion, n. [Cf. F. r[ e]tractation, L. retractatio a revision, reconsideration. ] The act of retracting what has been said; recantation. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • retractation — index defeasance, discharge (annulment), negation, repudiation, retraction, revocation Burton s Legal Thesaurus. William C. B …   Law dictionary

  • RÉTRACTATION — s. f. Acte, discours ou écrit contenant le désaveu formel de ce qu on a fait, dit ou écrit précédemment. Rétractation publique, volontaire, forcée. Il a fait sa rétractation. Je l ai obligé à une rétractation. Signer sa rétractation. Rétractation …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RÉTRACTATION — n. f. Acte par lequel on désavoue formellement ce qu’on a fait, dit ou écrit précédemment. Rétractation publique, volontaire, forcée. Il a fait sa rétractation. Je l’ai obligé à une rétractation. Il signa une rétractation de ses erreurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rétractation — (ré tra kta sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. Désaveu formel de ce qu on a fait, dit ou écrit. •   Je vous supplie de le disposer à recevoir mes rétractations, qui partent d un coeur véritablement pénitent, BALZ. liv. V, lett. 17. •   En… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • retractation — Sans retractation, Sans retracter et desdire ce qu on a dit, Sine vlla retractatione. Cic …   Thresor de la langue françoyse

  • retractation — ˌrē.ˌtrakˈtāshən noun ( s) Etymology: Latin retractation , retractatio, from retractatus (past participle of retractare to retract) + ion , io ion : retraction, recantation …   Useful english dictionary

  • retractation — See retractability. * * * …   Universalium


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»